Les Jedi en général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Jedi en général

Message par Thorgan Galarde le Dim 5 Fév - 13:02

Glossaire :

Lore : ensemble des connaissances accumulées autour d'un sujet précis, ou dans l'ensemble de l'univers Star wars. Dans cette présentation, cela renverra toujours aux connaissances concernant la période dans laquelle nous évoluons dans le jeu (les années suivant le Traité de Coruscant).
Roleplayers : joueurs faisant du RP.
InRP : en RolePlay : votre personnage s'adresse au personnage d'un autre joueur.
HRP : Hors RolePLay. Le joueur (vous) s'adresse à l'autre joueur (et non à son personnage).
IRL : In Real Life. Dans la réalité.



Je vais tenter de vous donner ici un "bref" aperçu (je ne SAIS PAS faire dans la brièveté …) de ce qui gravite autour des Jedi. Je n'ai pas forcément de références sur tous les points que j'aborderai ici : certaines idées sont le fruit de mes opinions sur la question, et j'en ai "deviné" d'autres en fonction de ce que je peux connaître. Il s'agit de ma vision de cette question. Cela signifie que vous serez susceptible de rencontrer d'autres personnes faisant du RP qui auront un autre avis sur certains points spécifiques. Mais en tapant dans ce que je dis, vous devriez pas être à l'opposé de ce qui est majoritairement accepté. Après, à vous de poser des questions quand on vous contredit !

Ne vous inquiétez pas : ce post est très long, et ça fait beaucoup à avaler. Sachez tout d'abord qu'il n'est pas nécessaire de savoir tout ça pour faire du RP. Certaines règles sont bonnes à savoir (notamment sur les accès à la planète Tython) mais d'autres sont juste des connaissances plus larges et plus générales sur ce qu'est un Jedi.  Vous n'avez pas besoin de savoir par cœur tout ce qui est écrit ici, mais ça élargira un peu votre connaissance des Jedi (et ça occupe une heure ou deux au boulot).

Enfin : comme ce "guide" a été découpé en sections, certaines informations peuvent être répétées dans plusieurs sections. Patapé !

Cliquez sur les spoilers pour découvrir le texte correspondant au paragraphe en question.

Qu'est-ce qu'un Jedi ? Quel est son lien avec la Force ?

Cliquez ici !:
Un Jedi est un individu sensible à la Force et faisant parti de l'Ordre Jedi. C'est un moine combattant à la fois pacifique (il cherche lui-même la paix et la non-violence) et pacifiste (il milite pour que les autres fassent comme lui). Il est à la fois philosophe et scientifique. Il obéit à des règles strictes et suit un code moral qui l'est tout autant. Il répond de ses actions devant le Haut Conseil Jedi, autorité suprême composé des Maîtres les plus sages et les plus puissants de l'Ordre Jedi. C'est celui qu'on désigne quand on dit "je verrai avec le Conseil"… parce que oui, y en a plusieurs des Conseils Jedi.

Les Jedi sont des citoyens de la République, et sont par conséquent soumis aux mêmes lois que les citoyens lambda. Cependant, en cas de non-respect d'une de ces lois, le procès et la sanction sont généralement du ressort du Haut-Conseil Jedi. Ils prêtent serment d'aider et de protéger la République, et ils doivent obéissance à ses dirigeants. Pour autant, la sagesse des Jedi en fait des conseillers écoutés et respectés et la République évite généralement de leur donner des ordres, préférant laisser au Conseil une certaine liberté d'action.




Difficile d'évoquer ce qu'est un Jedi sans évoquer la Force. Alors voilà : évoquons la Force.

Il est différente manière de percevoir la Force. Je vous donnerai ici la vision de la majorité des Jedi de l'époque de The Old Republic. Sachez que si votre personnage en a une vision différente, il pourra être mal perçu par ses compères. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, contactez-moi par MP.

Quoi qu'il en soit, sachez que les Jedi considèrent que la Force est une énergie reliant toute chose et ayant une volonté propre. Certains individus sont capables de la ressentir avec plus d'intensité, et sont appelés des "sensibles". En suivant un entraînement rigoureux et difficile, ces sensibles peuvent apprendre à canaliser cette énergie pour réaliser des choses impossibles pour le commun des mortels. Ils deviennent ainsi des "utilisateurs de la Force".
Le Jedi se voit comme une extension de la Force, et doit donc respecter Sa volonté. Cela passe par le respect de ce qu'elle a créée (la vie de chacun) et de l'ordre des choses qu'elle a établi (l'harmonie de l'univers). La Force reste cependant quelque chose de très mystérieux, même pour les Jedi. Afin de mieux l'appréhender, et de mieux l'utiliser, les Jedi ont mis au point deux concepts différents, deux manières qu'a la Force de s'exprimer :

La Force Vivante : c'est l'énergie que chaque Jedi perçoit de façon immédiate. Elle est brute, proche. C'est à travers la Force Vivante que le Jedi perçoit son environnement immédiat. Détecter les vies alentours, soigner une blessure, sauter plus haut, faire bouger les objets à distance ou se battre, toutes ces choses sont réalisées à l'aide de la Force Vivante ou en communion avec celle-ci. Elle se fixe dans l'instant, dans le présent.

La Force Unificatrice : on parle de Force Unificatrice pour désigner une vaste énergie cosmique, la Force qui relie les étoiles entre elle, celle qui forme l'espace et le temps. Cette Force Unificatrice est plus difficile à ressentir chez un Jedi. Cela nécessite de méditer profondément, ce qui la rend difficile à appréhender pour les plus jeunes membres de l'Ordre. C'est à travers cette Force Unificatrice qu'un Jedi peut avoir un aperçu de l'avenir ou du passé. C'est aussi cette Force Unificatrice qui permet au Jedi de connaître la volonté de la Force et de l'appliquer dans les choix qui s'offrent à lui. L'utilisation de la Force Unificatrice est tournée vers l'avenir (prendre les bonnes décisions pour résoudre un conflit durablement, connaître sa destinée …). Elle est très importante pour un Jedi à cette époque.




Un Jedi, dans ses décisions, doit se montrer réfléchi, et dans l'idéal consulter la Force Unificatrice. Un Jedi qui se repose uniquement sur la Force Vivante (qui se focalise sur l'instant présent et ses instincts uniquement) est plutôt mal vu à cette époque, justement parce qu'il ne semble pas essayer d'appliquer la volonté de la Force.

Les Jedi utilisent le côté lumineux de la Force, qui se nourrit des actions altruistes. Il permet la maîtrise de pouvoirs destinés à aider autrui (la guérison, la production de chaleur ou de lumière …) ou à l'apaiser (projeter un sentiment de paix vers son environnement par exemple). Mais les Jedi peuvent également maîtriser certains pouvoirs qui ne relèvent d'aucun côté de la Force particulier : télékinésie, poussée de Force, augmentation des réflexes ou de la vitesse de ses mouvements, sauts de Force …

Toute utilisation avérée d'un pouvoir du Côté Obscur par un Jedi est sanctionnée par le Conseil Jedi. Ces pouvoirs se nourrissent de sentiments violents et puissants et démontrent l'incapacité du Jedi qui les utilise à se contrôler. Ce sont des pouvoirs très agressifs (éclairs de force, strangulation par la Force …) et le Conseil ne tolère pas leur utilisation. Soyez donc conscient, si vous décidez d'attaquer quelqu'un avec un éclair de Force, que cela entraînera des complications par la suite vis-à-vis des membres de l'Ordre Jedi et du Conseil lui-même si cela parvenait aux oreilles de ses membres.


Il existe une tonne de Jedi différents : des blablateurs, des Jedi portés vers l'action, des Jedi ayant des opinions pas tout à fait en accord avec le Conseil, des Jedi conservateurs, d'autres pour une évolution de la philosophie Jedi, d'autres pour une paix avec l'Empire, d'autres pour leur extermination car on ne peut leur faire confiance et ils nous l'ont prouvés … BREF. Je ne me risquerai pas à vous dire ici ce que seraient les opinions d'un Jedi "standard".

En revanche, je vous parlerai des trois piliers Jedi, qui sont censés définir un Jedi et ses actions : la Force, la Connaissance et l'Autodiscipline. Un Jedi doit savoir utiliser la Force et l'écouter. Il doit être érudit car avec la connaissance vient la sagesse, et que la connaissance permet au Jedi d'agir sur le monde de la façon la plus efficace possible pour atteindre ses objectifs, sans faire d'erreur, et en ayant conscience des conséquences de ses actes. Enfin un Jedi doit être maître de son corps et de son esprit en toute circonstance, afin de garder un regard objectif et rationnel sur les situations, et un esprit à l'écoute de la volonté de la Force. En gros : contrôle-toi avant d'envisager de contrôler ton environnement.


Comment les Jedi sont-ils perçus par les non-Jedi ?

Cliquez ici !:
Il existe beaucoup d'écoles de pensée à ce niveau-là. Autant qu'il y a de joueurs.


Il faut savoir que certains ont jugés les Jedi responsables de l'attaque de l'Empire sur Coruscant (se soldant par la destruction du Temple Jedi, la mort du Chancelier Suprême et la prise en otage du Sénat) ainsi que du pillage qui s'en est suivi. En effet, ils considéraient que les Jedi auraient dû sentir l'attaque venir et y répondre. Des attentats ont été commis par des civils à l'encontre des Jedi, ce qui explique en partie leur départ de la capitale de la République pour aller sur Tython.

A l'heure à laquelle se déroule le jeu, voici différents points de vue :

              - les Jedi, c'est le mal : un Ordre mystérieux qui enlève les enfants qui l'intéressent, leur lave le cerveau et en fait des gens qui prétendent aider mais n'agissent au final pas. Ils parlent sans arrêt alors qu'il faudrait agir. Ils sont un poids pour la République (voire ils la dirigent dans l'ombre), et sont responsables de cette guerre (sans quoi, pourquoi leur Temple aurait été détruit par les Sith pendant le pillage de Coruscant, hein ? C'est eux la cible principale) et ils sont incapables de contrer les Sith de l'Empire. Pis bon, Jedi et Sith c'est globalement la même chose. Y a qu'à voir combien de Jedi sont devenus des Sith ! Et c'est à cause d'eux que des soldats innocents meurent au combat ?!

              - les Jedi sont bizarres : ils ont des capacités bizarres. Leur philosophie pacifique est un frein dans cette guerre. Ils sont naïfs, idéalistes et coincés du c**, mais ils ont aidé la République donc on tolère. Et puis ils sont un sacré atout au combat, on est content quand ils daignent venir nous aider.

              - ils sont l'âme de la République : sans eux, la République aurait sombrée depuis longtemps. Ils sont nécessaires à la République, ils représentent ses valeurs, et les Sith tentent de les exterminer. Il faut donc les protéger, pour protéger la République.

Voilà trois exemples de points de vue (un contre, un neutre et un pour). Tout dépend surtout du milieu d'où est issu votre personnage : s'il est un soldat qui a eu l'occasion de se battre au côté de Jedi et de les voir en action, son point de vue sera forcément différent d'un civil acerbe et craintif qui écoute les paroles des Sénateurs pro-empire (sauf si les Jedi qu'il a vu étaient des Sith en puissance…). A vous de vous créer votre propre vision des Jedi à partir de ces éléments et de ceux que vous connaissez de vous-même.


Code et principes Jedi : le comportement du Jedi "idéal" :

Cliquez ici ! :
Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

Ce Code reprend les 3 piliers du Jedi. Faire une interprétation philosophique de ce Code serait trop long et c'est plus marrant d'en débattre InRP  Very Happy .

Il faut savoir en gros que ça reprend les idées développées dans la partie "qu'est-ce qu'un Jedi". Le code peut représenter à la fois un but et un constat : un Jedi doit se détacher de ses émotions et des passions irraisonnées pour régler les conflits en utilisant la raison, et tempérer ses intuitions avec un peu de cerveau. Il ne doit pas négliger le savoir. Il ne doit pas craindre la mort (ça veut pas dire qu'il doit la chercher non plus…) qui n'est qu'une autre étape de la vie, au même titre que le passage à l'âge adulte…

Mais bon, constat : derrière l'émotion, il y a une paix que chacun peut trouver. Dans un chaos apparent, on peut (grâce aux savoirs et à la raison) trouver une harmonie. Personne n'est ignorant, dans chaque individu il y a des connaissances qui peuvent se révéler précieuses. Tu n'es qu'une extension de la Force, elle t'a donnée vie, quand tu meurs tu retournes à la Force…

Ou encore : un jedi doit être la paix au milieu des émotions, la connaissance qui lutte contre l'ignorance, la sérénité dans un monde de passion, l'harmonie vers laquelle se tourner au milieu du chaos, il est la volonté de la Force lorsqu'il provoque la mort…

Et on peut multiplier comme ça les interprétations du Code Jedi (et s'il existe des interprétations dominantes, globalement marqués juste au-dessus, chaque Jedi se crée son propre rapport au Code).




MAIS : ce Code Jedi n'est pas complet. Il s'accompagne de principes que chaque Jedi doit connaître et appliquer :
- les Jedi sont les gardiens de la paix et de la justice.
- un Jedi a le droit de tuer un agresseur si celui-ci met directement en danger la vie d'une personne qui ne représente pas ou plus un danger immédiat.
- un Jedi se doit d'être exemplaire à chaque instant de sa vie, ce qui implique de faire attention à sa tenue et de faire preuve de respect en toute circonstance.
- un Jedi se doit de défendre ceux qui sont incapables de se défendre seul.
- un Jedi ne peut refuser une aide qui lui est demandée par un individu incapable de résoudre seul le problème.

(à noter : j'ai "reconstruit" ces phrases à partir d'autres phrases plus obscures ou plus fausses à mon sens. Pour voir les phrases originales, c'est sur ce lien : http://fr.starwars.wikia.com/wiki/Code_Jedi)


Un Jedi "idéal" est altruiste, humble, érudit, réfléchi, sage, paisible, tolérant, volontaire, respectueux, discipliné, rationnel, curieux (tout en contrôlant cette curiosité), ferme et intelligent dans ses décisions…  il est également non matérialiste (il n'accorde aucune importance au biens matériels, et ne possède généralement que son sabre-laser).

Bref, vous avez compris l'idée. Rassurez-vous : le Jedi idéal n'existe pas et n'existera jamais, donc vous pouvez en jouer un qui ne soit pas tout à fait érudit, ou curieux. Mais ce sera plus difficile d'exiger une reconnaissance de ses pairs si vous jouez un Maître Jedi colérique…

Pourquoi ? Bah parce que c'est un Maître Jedi, donc par défini … ah oui, on a pas vu les rangs Jedi encore. Bon bah … générique !


Les rangs Jedi :

Cliquez ici !:
L'Ordre Jedi a une hiérarchie très stricte, parfois obscure pour les non-Jedi. En voici une liste générale :

Initié : c'est un enfant encore jeune, participant à des cours et apprenant les bases de la vie d'un Jedi (l'auto-discipline, la première forme de combat, la méditation, ressentir et utiliser la Force pour chasser la fatigue etc). Il n'est pas autorisé à quitter le Temple. A la fin de sa formation il passe des épreuves appelées Epreuves Initiés, qui le rendent éligible à devenir Padawan ou non (ça n'octroie pas le rang !).

Padawan : une fois les Epreuves Initiés passées, un initié peut être (ou non) repéré par un Chevalier Jedi ou un Maître Jedi, qui décidera de le prendre comme Padawan. Ce n'est que lorsqu'un Initié est choisi qu'il devient Padawan, même s'il a réussi les Epreuves Initiés. C'est le maître qui choisit l'élève ! Le Conseil n'impose de Padawan à personne, et s'immisce rarement dans les relations entre un maître et son padawan. Le Padawan est chargé de suivre son maître (à ne pas confondre avec le Maître, qui est un autre rang Jedi) et d'apprendre en l'observant. Il lui doit totale obéissance en toute circonstance. Il ne le quitte pas (hormis si celui-ci a accepté qu'il le fasse), et il reste sous sa responsabilité. Lorsque le maître et le Haut-Conseil l'estime prêt, le Padawan passe les épreuves Jedi, afin de s'assurer qu'il est apte à devenir Chevalier Jedi et à représenter le Conseil partout où il ira. Une mission peut en plus lui être confié, qu'il devra remplir seul, afin que le Conseil s'assure de sa capacité à gérer des situations diverses en accord avec le Code Jedi et ses principes.
A l'époque de swtor : un padawan n'est pas coupé de sa famille. Il continue à la voir, mais ces relations restent surveillées pour éviter que la famille n'influence trop le jeune Jedi (notamment si cette famille est riche ou très influente).

Jedi : les Initiés n'ayant pas été choisis (ou ayant échoués aux Epreuves Initiés) et les Padawans ayant échoués aux épreuves plusieurs fois sont amenés à servir l'Ordre sans être des Chevaliers. Ils sont encouragés à devenir membre du Corps de Service Jedi (Agricorps, Explorcorps, Médicorps et Educorps) à la hauteur de leurs capacités. S'ils n'ont pas le grade de Chevalier Jedi, ils restent néanmoins des Jedi.

Chevalier Jedi : Padawan ayant réussi les épreuves Jedi et dont le but est de maintenir la paix dans la galaxie. Il se voit confier des missions par le Conseil. Sa marge de manœuvre est plus grande : il est libre d'agir comme il le souhaite (tant qu'il respecte le Code et les principes Jedi), sans être chaperonné. Il est totalement autonome concernant son entraînement. Mais il est également responsable de ses actes devant le Conseil. Un Chevalier peut prendre un Padawan.
A l'époque de swtor : c'est lorsque le padawan devient Chevalier qu'il s'engage à se couper définitivement de sa famille.

Maître Jedi : le rang de Maître est honorifique, plus qu'autre chose, mais un Maître est plus haut dans la hiérarchie qu'un Chevalier, d'où sa présence ici. Ce rang est délivré par le Conseil à sa seule discrétion. Certaines actions réussies vous accordent cependant de façon presque systématique le rang de Maître, comme :          
             - avoir entraîné un Padawan qui a passé les épreuves Jedi avec succès.
             - avoir réussi une version bien plus difficile des épreuves Jedi que doivent passer les Padawans.
             - avoir fait preuve au cours de vos missions de qualités exceptionnelles (mais exceptionnelles pour un Jedi hein… Donc particulièrement exceptionnelles ! Il suffit de voir comment le Héros de Tython, le "Chevalier Jedi" de swtor, gagne son titre…).

Ce titre est la preuve que vous êtes avancé sur la Voie du jedi. Autrement dit : un Maître Jedi est obligatoirement un Jedi ayant démontré qu'il avait parfaitement assimilé l'entraînement Jedi et ses principes. Par conséquent, il sera difficile de jouer un Maître Jedi incapable de contrôler sa colère, méprisant, insultant et/ou violent. Un tel comportement pourrait conduire le Conseil à vous déchoir de votre titre de Maître (d'un point de vue du Lore).

Maître siégeant dans un des Conseils Jedi (= membre du Conseil de… = Conseiller) : Oui, il y a plusieurs Conseils Jedi. Je vous renvoie à la section correspondante. Seul un Maître Jedi peut siéger dans un des Conseils. Il regroupe les individus les plus sages et les plus puissants dans le domaine qu'ils ont à gérer. A savoir : il existe un nombre fixé de sièges aux Conseils. Lorsqu'un siège se libère et uniquement dans ce cas-là, le Conseil en question proposera à un autre Maître de prendre la place vacante. Le choix du nouveau Conseiller est à la discrétion des membres du Conseil dont la place est vacante. C'est un rang qu'aucun joueur ne peut prétendre posséder (sans se faire ignorer par beaucoup de monde). La puissance et l'autorité d'un personnage joué n'égale pas celle des membres des Conseils Jedi.

Maître de l'Ordre : Il est le chef suprême de l'Ordre Jedi, son dirigeant élu par le Haut-Conseil. Il préside les réunions du Haut-Conseil et tranche les questions sur lesquelles les membres ne sont pas d'accord. Ses décisions ont force de loi. Il est le seul à pouvoir prendre une décision engageant la totalité de l'Ordre Jedi si la situation l'exige, sans en discuter avec le Conseil d'abord (dans les faits, ça arrive rarement hein, l'est pas con le gars).  Il n'existe évidemment qu'un seul Maître de l'Ordre, remplacé si celui-ci vient à mourir.

Grand Maître de l'Ordre : c'est un titre honorifique décerné à un Jedi ayant des qualités hors normes : une maîtrise exceptionnelle du combat au sabre-laser, une présence très puissante dans la Force et une sagesse reconnue même par les membres du Conseil. Le Grand Maître est donc le Jedi le plus réputé de l'Ordre. Un seul Jedi à la fois peut porter ce titre, et un Grand Maître n'est pas nécessairement Maître de l'Ordre, même si c'est très souvent le cas : dans les films, Yoda était le Grand Maître mais c'était Mace Windu qui portait le titre de Maître de l'Ordre.

Les Epreuves Jedi :

Cliquez ici !:
Les Epreuves Jedi permettent le passage de Padawan à Chevalier. Elles sont une étape très particulière dans la vie d'un Jedi. Elles permettent de s'assurer que le padawan a assimilé l'enseignement Jedi et qu'il est apte à gérer les conflits dans la galaxie en représentant l'Ordre Jedi. C'est également à la suite de ces épreuves que le Chevalier s'engage à rompre tout lien avec sa famille, qu'il quitte son maître et qu'il peut prendre un padawan.

Ces Epreuves ont pour but de tester le Padawan sur 5 aspects essentiels à la vie d'un Chevalier Jedi. Un échec à l'une des Epreuves suffit à vous refuser le rang de Chevalier. Elles sont extrêmement difficiles et éprouvantes, et les échecs sont fréquents. Il reste néanmoins possible de repasser plusieurs fois les Epreuves. Néanmoins, au bout de 3 fois, on finira quand même par considérer que le destin du Padawan n'est pas de devenir Chevalier : il sera encouragé à rejoindre le Corps de Services Jedi, mais il pourra aussi quitter l'Ordre Jedi s'il le souhaite, en bénéficiant d'une aide financière pour permettre sa reconversion.

L'Epreuve d'Aptitude : elle témoigne de la capacité du Padawan à manier son sabre-laser et à utiliser les pouvoirs basiques de la Force (chasser sa fatigue, ressentir les aura, lire les intentions…). Elle témoigne aussi (et surtout) de la capacité du Padawan à rester concentré, à ignorer les distractions, et à mettre à profit son entraînement dans une situation nouvelle : à ce titre, en plus du maniement du sabre, elle peut consister à le faire se battre pendant plusieurs heures en exigeant de lui qu'il ignore sa fatigue, à lui faire gérer un duel sur un plancher qui oscille, ou à le faire combattre en manipulant ses perceptions grâce à la Force. Oui, les Jedi sont parfois des puputes.

L'Epreuve de Courage : elle consiste à s'assurer que le Padawan peut gérer sa peur et ne craint pas d'affronter le mal. Cette épreuve se déroule généralement sur le terrain : si le Padawan a eu à affronter un Sith par exemple. Mais le Conseil peut aussi jauger du courage du Padawan en l'envoyant seul gérer une mission dangereuse.

L'Epreuve de la Chair : chaque Padawan doit savoir surmonter les pires douleurs possibles, qu'elles soient physiques ou mentales. Cette épreuve consiste véritablement à provoquer chez le Padawan un traumatisme dont il doit sortir indemne. Que ce soit une blessure de guerre, des conditions physiques à la limite de la torture (froid, chocs soniques…), ou des blessures morales (la séparation entre le padawan et le maître), tout est fait pour vérifier que la douleur n'est pas crainte par le Jedi et qu'il sait s'en défaire.

L'Epreuve de l'Esprit : elle mesure la capacité du Padawan à résister à la tentation du Côté Obscur et à mettre ses envies de côté au bénéfice des autres. Elle consiste à placer le Padawan en profonde méditation. Un Maître conduit ensuite le Padawan à emprunter le chemin qu'il redoute le plus, et jauge sa réaction. L'idée, c'est que le Padawan qui ne sait pas mettre de côté la honte, la colère, la vengeance ou la tristesse ne peut réussir cette épreuve.

L'Epreuve de Lucidité : basiquement : on s'assure que le Jedi sait distinguer le vrai du faux, la vérité de la tromperie. Les Jedi peuvent être trompés, mais cette Epreuve permet de s'assurer que ce ne sera pas chose aisée. Entre autre, un Jedi qui écoute la volonté de la Force ne peut être trompé (selon les Jedi hein). Cette Epreuve teste donc la capacité du Padawan à écouter la Force, en lui demandant de trouver un grain de sable dans un champ de pierre, de déterminer le contenu et la signification d'un fragment de texte déchiré, ou de résoudre une énigme difficile sans recherches préalables.


Ces Epreuves peuvent survenir n'importe quand. Il n'y a pas une session "Epreuve d'Aptitude" puis une session "Epreuve de Lucidité". Certaines réactions aux mêmes situations peuvent vous faire réussir des épreuves différentes. Un cas cité dans le Manuel du Jedi l'illustre : après 8 heures épuisantes passées à se battre pour l'Epreuve d'Aptitude, un stratagème visuel faisait croire au Padawan qu'il se trouvait face à une horde de monstres. Un des Padawan combattit tout en sachant qu'il perdrait, et il réussit l'Epreuve de Courage. Un autre se rendit compte que ce n'était qu'une illusion et réussit l'Epreuve de Lucidité. Un dernier abandonna et fut recalé.

Il existe également des exceptions aux Epreuves, si le Haut-Conseil considère que vous les avez déjà passées lors de vos missions sur le terrain : si vous êtes gravement blessé sur le terrain, vous pouvez être exempté de l'Epreuve de la Chair. Si vous faites preuve d'une sagesse supérieure à celle attendue pour votre niveau, vous pouvez être exempté de l'Epreuve de Lucidité. Si vous avez prouvé que vous maîtrisiez votre Côté Obscur (les Sith repentis), vous pouvez être exempté de l'Epreuve de l'Esprit. Si vous sauvez la vie de votre maître, BAM exempté de l'Epreuve de Courage. Si vous arrivez à vaincre un Maître d'Armes à l'entraînement, vous pouvez vous voir épargner l'Epreuve d'Aptitude.

A l'époque de swtor, ces Epreuves ne sont pas toujours appliquées. Au vu de l'implication des Jedi sur le terrain, et des nécessités de la guerre contre l'Empire, la plupart des Padawans passent les Epreuves sur le terrain (ils sont souvent blessés au moins une fois, confronté directement au Côté Obscur très rapidement etc).

Enfin, ces Epreuves révèlent une chose : les Chevaliers Jedi sont des élites. Ils sont entraînés depuis qu'ils sont enfants selon la philosophie Jedi, et seuls quelques élus parmi les plus doués deviennent Chevaliers. Et leur particularité vis-à-vis des autres Jedi, c'est leur polyvalence. Chaque Chevalier Jedi a les bases qui lui permettent de gérer toute situation de crise, et de se rendre compte quand le problème les dépasse (c'est là qu'ils appellent un spécialiste en principe).


Le lien maître-padawan :

Cliquez ici:
Dans la section précédente, j'ai évoqué le fait que l'Epreuve de la Chair pouvait consister en la simple séparation du padawan d'avec son maître. A côté des séances de pseudo-torture, on aurait presque tendance à rire en voyant ça. Comment ça pourrait être comparable ?
La réponse est simple : on a beaucoup de mal à se représenter le lien maître-padawan. En partie parce qu'il est très difficile (voire impossible) de trouver un équivalent IRL.

Lorsqu'un Initié est choisi par un Maître, il ne connaît que peu de chose (voire rien) du monde extérieur. Certes, on lui a enseigné ce que c'était (et une vision parfois fausse ou idéalisée), mais la réalité dépasse ces descriptions.
Le Padawan découvre le monde avec son maître, un maître dont il a une vision idéalisée le plus souvent. Il se retrouve emmené par un individu puissant. Il est entraîné. Chaque instant de sa "nouvelle" vie, il est constamment en contact avec lui, sans vraiment réussir à lui cacher quoi que ce soit. Ils se battent côte à côte, il sauve des gens près de lui, échoue à réussir devant lui, et peut se tourner vers lui à chaque fois qu'il doute. Dans ce nouveau monde, il est la seule constante rassurante.
De fait, une très grande intimité se développe entre un maître et son padawan.

On pourrait se dire que c'est aussi puissant qu'une relation parent-enfant. Mais c'est oublier un aspect essentiel chez les Jedi : la Force. Une telle intimité, un tel échange entre deux utilisateurs de la Force, crée un lien non seulement affectif, mais aussi à travers la Force elle-même.
Ce lien de Force est l'un des liens les plus puissants qu'un Jedi est amené à forger au cours de sa vie (pour ne pas dire le plus puissant). A travers ce lien, un maître peut ressentir précisément la douleur de son padawan, ses doutes, ses pensées, même si celui-ci se trouve sur une autre planète que la sienne. Il peut également le localiser. Et ce lien fonctionne dans les deux sens : un maître qui accepte un padawan se retrouve contraint de s'ouvrir presque entièrement à lui.

C'est pour cela qu'on peut considérer que la personne qui connaît le mieux un padawan, c'est son maître. Et inversement (si le maître du maître est mort). On peut aussi considérer qu'un padawan garde jusqu'à la fin de sa vie une vision de son maître plutôt idéalisée, et dans tous les cas conserve pour lui un immense respect et une profonde gratitude.

Ce lien est extrêmement particulier (pour des gens qui ne sont pas censés s'attacher, cet attachement-ci dépasse de loin ce que la très grande majorité des personnes peuvent vivre), et très respecté par les membres de l'Ordre. C'est une des raisons pour lesquelles le Conseil ne s'immisce que très rarement dans la relation d'un maître avec son élève, quand bien même sa façon d'enseigner est critiquable.

Alors forcément, quand le lien le plus puissant que tu as construit, aussi intime et ancré en toi, se trouve rompu, l'épreuve que tu traverses remplit les mêmes fonctions que l'Epreuve de la Chair : s'assurer que tes troubles personnels ne soient pas une distraction et ne t'empêchent pas de remplir ton rôle.


Le Corps de Service Jedi :

Cliquez ici !:
Avant d'évoquer les Conseils Jedi, il convient de préciser ce qu'est ce Corps. Vous vous rappelez qu'on a parlé de Padawans qui ne réussissaient pas les Epreuves Jedi ou encore d'Initiés qui n'étaient pas choisis par un maître ou n'avaient pas réussis les Epreuves Initié ? Ces personnes ne sont pas abandonnées ! Elles sont le plus souvent réassignées dans une des branches du Corps de Service Jedi pour mettre à profit leurs talents et leur formation. Si les Chevaliers ont pour but de maintenir la paix et la justice dans la galaxie, le Corps de Service Jedi se donne pour objectif d'aider la République autrement. Il est divisé en 4 branches :

L'AgriCorps : il s'agit de la branche du Corps de Service contenant le plus d'effectifs. Dans cette branche, les Jedi sont formés à utiliser la Force Vivante pour favoriser la pousse des produits agricoles. Accélérer le processus de pousse, soigner les plantes malades, les protéger des agressions extérieures (la sécheresse par exemple) sont autant d'exemples du travail des membres de ce Corps de Service. On y trouve aussi des Géologues Jedi. L'AgriCorps travaille de concert avec l'Administration Agricole de la République, bien que ses membres restent des Jedi (et donc soumis à leur propre hiérarchie).

Le MedCorps : Le MedCorps rassemble les Guérisseurs Jedi. Certains Jedi ont des prédispositions à la Guérison, et sont repérés et formés dès leur plus jeune âge à cette tâche. Les Guérisseurs Jedi utilisent la Force pour accélérer la croissance des cellules saines et les métabolismes de défense de l'organisme. Ils sont également formés aux techniques de préservation de l'esprit à l'aide de la Force, et même (pour les plus puissants) aux techniques de purge du Côté Obscur (afin de libérer certains lieux de leur énergie obscure résiduelle). Ces Guérisseurs officient dans le Temple Jedi (où les cas de maladie ou de blessure les plus graves et les plus urgents sont transférés, qu'ils soient Jedi ou non), mais peuvent également être envoyés au front. On y trouve aussi des chercheurs dans le domaine de la santé, et des aides pour les soins des blessés (nos fameux initiés et padawans "recalés"). Chaque Jedi étant formé à la guérison (une formation basique), il n'y a pas besoin de beaucoup de spécialistes dans ce domaine, et cette branche ne représente pas un grand effectif.

L'EduCorps : cette branche rassemble les intellectuels, les enseignants et les archivistes. Leur mission : classer, traduire, compléter, étudier et transmettre les connaissances des archives Jedi. Chaque Jedi est capable d'enseigner, et l'enseignement est largement pratiqué par les Chevaliers et Maîtres, donc l'effectif de cette branche est plutôt réduit lui aussi.

L'ExploCorps : cette branche regroupe les Jedi dont le but est de repousser les frontières de l'espace connue en découvrant de nouvelles routes hyperespace, de nouvelles espèces/artefacts/planètes/recettes de chips et (bien évidemment) d'aider les gens en chemin. Ils fréquentent très peu le Temple Jedi, et l'enseignement des Initiés faisant partie de l'ExploCorps se fait sur le terrain ou dans un des vaisseau-Académie utilisés par cette branche : les vaisseaux Praxeum. Il est affilié au Corps de Reconnaissance de la République.

Le Corps de soutien aux armées : crée uniquement en temps de guerre, son rôle est d'apporter un soutien logistique aux armées : manutention, transport de matériel… On peut supposer qu'ils sont gérés par un Conseil qui leur est propre (mais rien n'est sûr, ce corps est relativement peu évoqué).


On trouve des Chevaliers et Maîtres dans le Corps de Service Jedi (notamment beaucoup de Gardiens dans l'ExploCorps), mais aussi ces Initiés n'ayant pas trouvé de maître ou ces Padawans ayant échoués les Epreuves qui, s'ils ne sont pas Chevaliers, restent des Jedi au même titre que ces derniers.


Dernière édition par Thorgan Galarde le Ven 10 Fév - 9:02, édité 4 fois
avatar
Thorgan Galarde
Admin

Messages : 68
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier Jedi
Affiliation: République

Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-habboalpha.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Jedi en général

Message par Thorgan Galarde le Dim 5 Fév - 13:02

Les Conseils Jedi

Cliquez ici:
Dans le Temple principal de l'Ordre (sur Coruscant ou maintenant sur Tython), ils sont au nombre de 4, un Conseil pour chacune des tours latérales que vous voyez sur l'image du Temple dans la cinématique "trahison" du jeu. La tour centrale n'est pas occupée par un Conseil, c'est une chambre de méditation. Mais BREF, je m'égare.

Le Conseil de la Réconciliation : ce Conseil, formé par le gratin des diplomates Jedi, a pour but de résoudre les conflits politiques ou de négocier des traités que ce soit dans la République ou hors de celle-ci. Il travaille en étroite collaboration avec le corps diplomatique de la République, et prend en charge les diplomates et ambassadeurs Jedi.

Le Conseil du Premier Savoir : ce Conseil est composé de Maîtres dont l'objectif est de développer les connaissances des Jedi. Ils supervisent l'enseignement des novices, l'organisation des Archives et les travaux de recherche des scientifiques Jedi. Ils ont également pour rôle de s'assurer que les vecteurs d'enseignements Sith soient consignés et que leur accès soit strictement limité. Ce Conseil gère l'EduCorps et le MedCorps, notamment.

Le Conseil de la Réassignation : ce Conseil rassemble les Maîtres les plus éminents des quatre branches du Corps de Service Jedi, et redirige les Initiés et les Padawans ayant ratés leurs épreuves respectives vers une des branches, selon leurs affinités.

Le Haut Conseil Jedi : ce Conseil centralise les informations provenant des autres Conseils Jedi, donne les directions prioritaires prises par l'Ordre, gère les relations avec le Sénat ET ne dépend que du Chancelier Suprême. A savoir : il n'a pas autorité pour désigner les membres des autres Conseils (ils décident seuls de leurs membres respectifs), et n'intervient pas directement dans les décisions qu'ils prennent.


Voici pour les 4 Conseils principaux. Mais il y en a d'autres !

Le Conseil en charge de l'AgriCorps : l'AgriCorps est une branche du Corps de Service très vaste, et qui est amenée à officier dans plusieurs systèmes de la galaxie. De fait, celle-ci est gérée par un Conseil qui lui est propre, composé de Maîtres ayant dédiés leur vie à cette branche.

Le Conseil des Ombres : pour une explication sur les Ombres et leur rôle, il suffit d'aller cliquer sur le spoiler sous la catégorie "les Ombres Jedi". Je me contenterai juste de dire ici que les Ombres sont très secrets, et que leur Conseil l'est également. Ils vivent généralement en caste, et le Conseil des Ombres les dirige. Le Chef de ce Conseil des Ombres dans swtor, c'est Satele Shan (oui, elle cumule. En même temps, c'est elle qui a fait renaître la caste des Ombres donc bon...).

Les Conseils "secondaires" : le terme "secondaire" est impropre, mais j'ai pas mieux. Si on parle du Temple de Coruscant comme étant le lieu de vie des Jedi, c'est une erreur que de penser qu'il n'y a que ce Temple. La galaxie fourmille d'Académies ou d'Enclaves Jedi (Dantooine, Telos …), et chacun de ces lieux a son propre Conseil Jedi, qui s'occupe des affaires courantes. Si le Haut-Conseil est la maison-mère, chacun de ces Conseils a une grande autonomie dans la gestion de l'académie satellite à laquelle il est rattaché.


Tython, planète d'origine des Jedi :

Cliquez ici !:
A l'origine, les sensibles à la Force s'installèrent sur Tython pour y étudier la Force, énergie mystérieuse et source de connaissance encore inexplorée. Suite à un cataclysme provoqué par des différends entre les chercheurs, un petit groupe de chercheurs quitta la planète et fonda l'Ordre "Je'daii" (qui devint ensuite l'Ordre Jedi), ayant initialement pour but d'étudier la Force par curiosité scientifique, sans chercher à s'en servir pour dominer les autres.
Sauf que Tython est au centre du Noyau Profond, dont les propriétés physiques font que les routes hyperespaces ne sont pas stables. De fait, cette planète fut "perdue" pendant des siècles et des siècles, personne ne sachant comment y retourner. Satele Shan entra en profonde méditation et redécouvrit l'itinéraire hyperespace pour Tython, où l'Ordre entreprit d'en apprendre plus sur les enseignements des "premiers Jedi". Dans la foulée, les Sith détruisirent le Temple Jedi de Coruscant, et il fut décidé que le nouveau Temple Jedi serait fondé sur Tython.



Voilà pour l'aspect historique. Maintenant, le côté légal : l'Ordre Jedi est le gouvernement officiel en place sur Tython. Autrement dit : Tython est une planète républicaine, placée sous l'autorité de l'Ordre Jedi. De crainte que la planète ne soit la cible des assauts impériaux (chose à laquelle l'Ordre n'aurait pas survécu), elle a été longtemps maintenue cachée de l'Empire. Si sa position est maintenant connue de l'Empire, certaines règles sont toujours à respecter sur Tython :

              - toute personne ne faisant pas parti de l'Ordre Jedi doit avoir une autorisation écrite du Conseil Jedi pour circuler sur Tython. Il peut aussi avoir l'autorisation d'un Chevalier ou Maître Jedi, qui devra l'accompagner durant son séjour. S'il n'a pas cela, il ne peut tout simplement pas se poser sur Tython : même si aucun personnage joueur ne garde Tython, il ne faut pas oublier qu'il existe des personnages non joueurs (PnJ), comme les veilleurs Jedi que vous voyez patrouiller dans le Temple, qui vérifient ce genre de choses. Et la station spatiale au-dessus de Tython joue ce rôle : sans ces autorisations, vous ne pouvez en principe pas emprunter une navette pour poser le pied sur la planète. Si vous essayez d'y aller avec votre vaisseau, vous serez immédiatement repéré (un seul vaisseau qui fait bip sur les radars, ça se loupe pas). Il vous faut donc une raison de circuler sur Tython qui soit susceptible d'être acceptée par le Conseil, et vous resterez surveillé (l'autorisation écrite vous donne un accès restreint et temporaire à Tython).

              - les ordres d'un Chevalier ou d'un Maître Jedi ont force de loi (dans une moindre mesure, celles d'un Padawan aussi). Considérez que la planète est sous loi martiale. Toute agression envers un membre de l'Ordre Jedi est considérée comme une agression envers l'autorité républicaine. Il en va de même pour tout refus d'obtempérer.

Il faut savoir aussi que les Jedi savent reconnaître les supercheries. Il est techniquement très difficile de leur mentir car ils sont capables de lire les pensées et les intentions de leurs interlocuteurs. La méthode n'est pas infaillible, mais très peu d'individus dans la galaxie (autre que des utilisateurs de la Force) sont capables de mentir devant un Jedi sans qu'il ne le sache. C'est quelque chose que peu de personnes gardent en tête en faisant du RP (ils ne vous préviennent pas quand ils vous mentent, en murmure par exemple, ne serait-ce que pour que vous décidiez si oui ou non vous captez le mensonge et ce que vous comptez faire), mais il reste que les PnJ ne seront pas sensibles à de belles paroles, ni à une contrefaçon de document : le nombre d'autorisation distribué est limité, et il suffit de consulter la base de données pour voir que c'est un faux. Oui, on ne plaisante pas avec la sécurité de la maison-mère de l'Ordre.


La neutralité Jedi :

Cliquez ici :
La neutralité est l'un des principes-clefs qui font que les Jedi sont souvent appelés à arbitrer des conflits dans la République. Mais peut-on vraiment affirmer que les Jedi sont neutres, alors qu’ils ont prêté allégeance à la démocratie et à la République ?

J’aurais tendance à dire oui. L’Histoire a souvent prouvé que l’Ordre Jedi n’hésitait pas à désobéir aux ordres de la République si ceux-ci étaient jugés inacceptables ou dangereux. Ils ont ainsi abandonné leur place au Sénat pendant un siècle après que la République ait décidé d’annihiler les Sith sur Korriban, refusé de prendre part aux Guerres Mandaloriennes parce qu’ils sentaient une autre menace qui rodait, ou encore envisagé de prendre le pouvoir au Sénat (durant la période des films, la solution a été envisagée par Mace et Yoda). Donc si dans le principe l’Ordre Jedi est soumis aux ordres du Sénat et de la Chancellerie, dans les faits il se comporte plus comme un allié de la République, se permettant d’accepter ou non de se conformer à ses réclamations.


Cela dit, passons au cœur de ce (trop long) paragraphe. Pour commencer, cette neutralité Jedi implique quoi ?

Tout d'abord : un Jedi évite la politique. Cela ne signifie pas qu’il ne connaisse rien à la politique ou qu’il n’œuvre pas dans la sphère politique. Mais il reste simplement conseiller du gouvernement en place (celui-ci ayant été choisi par le peuple), et non dirigeant. Il ne favorise pas la campagne de tel ou tel Sénateur (hormis si c'est la mission qui lui a été assigné par le Conseil, pour des raisons de stabilité ou de protection des idéaux républicains). En gros : il peut agir dans la sphère politique, mais il ne doit pas devenir politicien ni se mettre au service de politiciens. Le Jedi est au service de l'Ordre et des organes gouvernementaux de la République Galactique, et c'est tout.

Un Jedi doit éviter de prendre parti dans un conflit entre deux peuples. Et ce n'est pas aussi simple qu'on le croit. Un Jedi va discuter avec les deux peuples, va éventuellement jouer le rôle de messager, mais jamais il n'agira en faveur de qui que ce soit. Il reste là en tant qu'observateur et conseiller, pour les deux camps. Dans le même genre, si un Jedi a pour mission de récupérer un objet sur une planète, et qu'il assiste à un coup d'Etat, il ne s'en mêlera pas, même si le groupe en question a d'excellentes raisons de destituer le pouvoir en place. S'il estime qu'il doit agir, il doit d'abord obtenir l'aval du Conseil, qui seul peut autoriser l'Ordre à prendre parti. S'il ne l'a pas, il se cantonne à sa mission, même si l'un des deux groupes demande son aide.

Un Jedi renonce à toute possession matérielle autre que son sabre-laser. S'il est l'héritier d'une entreprise, il n'a pas le droit d'utiliser les biens de l'entreprise à des fins personnelles. Ainsi, il est virtuellement insensible à toute tentative de corruption.

Enfin, à l’époque de swtor, un Jedi se coupe de sa famille lorsqu'il est adoubé Chevalier (à l’époque des films, c’est lorsqu'il rejoint l’Ordre). Ainsi, il peut se consacrer entièrement à sa tâche, sans subir d'influences extérieures.

On peut trouver d'autres exemples, mais ceux-là me paraissent les plus souvent rencontrés et les plus parlants.


Mais au final, pourquoi s'embêter avec la neutralité ? Comme toujours, il y a plusieurs raisons, et je vais en évoquer certaines.

Une première raison est d'ordre philosophique. Les Jedi se définissent comme une extension de la volonté de la Force. A ce titre, ils prennent exemple sur la Force pour définir leurs valeurs. Or la Force est en chaque vie. Et, lorsqu'elle décide d'imprégner plus profondément un individu (d'en faire un être sensible à la Force), elle peut toucher les aristocrates comme les mendiants, sans aucune distinction de rang, de sexe ou de race. Chacun peut être touché, alors au nom de quoi les Jedi devraient-ils favoriser certaines personnes ou certains groupes plutôt que d’autres, tant qu'aucun d'entre eux ne se dresse contre leurs principes ?

Une autre raison est plus pragmatique : les Jedi peuvent être trompés (oui oui, c'est pas évident, mais ils peuvent l'être). Qui plus est, ils ne connaissent pas l'avenir. Prendre parti, c'est prendre le risque d'aider des individus qui n'en seraient finalement pas dignes. Et donc d'associer l'Ordre, voire la République (c'est souvent elle qui envoie les Jedi) à une cause qui se révélera mauvaise ou contre leurs idéaux. Voilà pourquoi l'aval du Conseil est nécessaire avant d'agir (quand c'est possible bien sûr). Car seul le Conseil peut décider d'engager l'Ordre dans cette voie, s'il estime que c'est justifié et si la Force le conforte dans cette décision.

Toujours aussi pragmatique : pour résoudre pacifiquement un conflit, il faut user de diplomatie. La diplomatie implique de pouvoir parler aux deux belligérants, et qu'ils aient confiance en ce que vous dites. Si vous agissez pour favoriser l'un des deux, l'autre arrêtera forcément de vous écouter et vous n'aurez au final rien résolu. Voilà pourquoi un Jedi reste neutre tant qu'il peut dialoguer. Et ça lui permet aussi de découvrir un peu plus chacun des groupes en conflit, sans se cantonner à une seule version (forcément biaisée).

Et parce que décidément, les Jedi sont pragmatiques : si la mission ne consiste pas à résoudre le conflit, mais qu'elle a lieu en zone de conflit, alors les belligérants peuvent mettre en danger la réussite de votre mission. Si vous prenez position pour un camp, vous devenez une cible pour l'autre… Donc à éviter. Cela ne vous empêche cependant pas de demander l'aide d'un camp, tant que vous n'acceptez pas de prendre part à leur combat. Et s'il refuse, vous pourrez toujours aller demander l'autre ou vous débrouiller seul.

Enfin, les Jedi se veulent les garants de la justice. Et on ne peut pas rendre justice sans rester neutre par rapport aux accusés et aux victimes. Donc forcément, plutôt que d'abandonner l'idée d'être juste, ils ont préférés s'imposer les inconvénients de la neutralité.

Voilà pour la neutralité Jedi, principe parfois ignoré ou méconnu, mais qui fait pourtant la renommée de l'Ordre (en bien comme en mal).


Le mariage chez les Jedi :

Cliquez ici:
Parce que oui, les Jedi à l'époque de swtor peuvent se marier. Mais sous certaines strictes conditions.

Tout d'abord, c'est le Haut-Conseil qui autorise ou non un membre de l'Ordre à se marier. Et la décision du Grand Maître seule peut prévaloir sur la décision du Conseil.

- Seuls les Chevaliers ou Maîtres Jedi éduqués par l'Ordre depuis leur enfance peuvent déposer une demande. Bien évidemment, si vous avez parfois des problèmes de gestion de vos émotions, il est fort probable (voire certain) que votre demande soit refusée. De même si vous avez basculé du Côté Obscur dans votre passé, malgré votre entraînement Jedi.

- L'Ordre n'exige pas le divorce d'un Jedi tardif (c'est-à-dire qui a été recruté alors qu'il était âgé) si celui-ci était marié avant de rejoindre l'Ordre.

- Si un enfant sensible à la Force nait d'un mariage autorisé par le Conseil, il doit être confié à l'Ordre Jedi, où les parents pourront (s'ils le veulent) former l'enfant.


Il y a néanmoins des exceptions raciales à ces règles :

- Un Miralukas peut se marier à un autre Miraluka ou à un Jedi humain, et ce sans demander d'autorisation particulière.

- Un Mirialan, s'il est héritier d'un chef de clan, peut se marier avec un autre Mirialan (Jedi ou non) MAIS uniquement si le chef de Clan en fait la demande au Conseil. Sinon, ça entre dans le cadre des règles citées au-dessus. Un enfant né de cette union pourra ne pas être confié à l'Ordre (qu'il soit sensible à la Force ou non) et deviendra l'héritier du clan.


Les Jedi Gardiens :

Cliquez ici:
Les Jedi gardiens sont l'une des trois grandes classes de Chevaliers jedi. Ils rassemblent les manieurs de sabre, plus concentrés sur cet aspect de l'entraînement Jedi que sur l'étude de la Force. Pour autant, il ne faut pas croire qu'ils délaissent la Force : ils maîtrisent certaines capacités de guérison, ils savent utiliser la Force pour apaiser les tensions, détecter le mensonge, utiliser la Force de façon plus agressive pour attaquer les ennemis ou accélérer leurs attaques… C'est souvent eux qu'on envoie sur les zones de conflit, et c'est eux que les civils visualisent généralement quand on leur dit "Jedi".

Parmi cette catégorie des manieurs de sabre (souvent bleus, d'ailleurs), on trouve plusieurs voies de spécialisation :

Les Combattants Jedi : ils se battent au front, au côté des soldats. Ils sont officiers dans l'armée quand ils sont envoyés sur le terrain, travaillent de concert avec les services de sécurité… Bref, ils défendent les frontières et tabassent du Sith.

Les Gardiens de la Paix : ils sont chargés de maintenir la paix (z'êtes surpris hein). Ils sont présents lorsque des manifestations un peu violentes se produisent, ils sont formés à gérer les foules, à procéder à des interpellations "propres"… Bref, nos CRS.

Les Veilleurs Jedi : ils ont à charge la sécurité d'un lieu. C'est notamment eux qui protègent le Temple Jedi. On trouve des colosses impressionnants qui gardent les portes et font fuir les badauds, et des snipers qui sont d'une précision incroyable au lancé de sabre.

Les Pilotes Jedi : dotés de vaisseaux plus maniables que la moyenne (car débarrassés de certains instruments comme les capteurs et les boucliers puissants, inutiles quand on est à l'écoute de la Force), ils rassemblent la crème des pilotes.

Les Instructeurs de Combat : ils ont à charge d'enseigner la maîtrise de leurs armes de prédilection : sabre-laser, armes plus exotiques comme les fouets laser… Ceux qui maîtrisent à la fois sabre-laser et armes exotiques forment le groupe des Maîtres d'Armes (ils maîtrisent grosso modo toutes les formes de combat Jedi). Et ils piquent.


Les Jedi Sentinelles :

Cliquez ici:
Les Sentinelles forment la branche des "doués partout". La plupart des Jedi ont une confiance aveugle en la Force, en méprisant parfois des compétences annexes dans lesquels ils n'ont que des bases (informatique, démolition, réparations…). Sans être d'excellents manieurs de sabre, ni de puissants utilisateurs de la Force, les Sentinelles forment un groupe qui a développé un peu toutes ces compétences. Ils sont souvent envoyés sur des planètes ou secteurs spécifiques, pour aider les populations locales, traquer les éventuels troubles dans la Force et accumuler contacts et renseignements pour guider les Jedi en mission dans la zone.

On trouve, parmi les voies de spécialisation :

Les Recruteurs Jedi : chaque Jedi qui trouve un sensible à la Force peut en théorie le ramener au Temple/à l'Enclave. Mais, s'il n'en a pas la possibilité, il prévient le Conseil qui envoie sur place un Recruteur. Charge lui est confié de discuter avec les familles pour leur expliquer ce qui va se passer et ramener l'enfant dans le giron de l'Ordre Jedi sans trop de heurt.

Les Pirates Jedi : oubliez tout de suite le Jedi avec un bandeau sur l'œil et scandant un "yoho" d'une voix éraillée. Les Pirates Jedi ont poussés à fond leur maîtrise de l'informatique. Ils sont employés lors d'opérations de renseignements ou qui nécessitent de s'introduire dans les réseaux les mieux protégés.

Les ExpertTech : constituée généralement de technopathes (capables, à l'aide de la Force, de comprendre très rapidement n'importe quel mécanisme technologique simplement en le touchant), cette voie rassemble les meilleurs experts en salopettes bleues avec du cambouis sur les mains. Très utiles sur le terrain ou pour comprendre le fonctionnement de technologies inconnues.

Les Experts en Sécurité Jedi : si vous voulez vous infiltrer discrètement quelque part, c'est eux que vous appelez. Ils sont capables de venir à bout des systèmes de verrouillage les plus récalcitrants.






A noter quand même : il s'agit de voies de spécialisation. Mais chaque Chevalier a des bases dans chacun de ces domaines : chaque Chevalier est apte à enseigner les bases du maniement du sabre, à piloter un vaisseau, à gérer une foule, à pirater certains réseaux, à déverrouiller les portes de faible sécurité, à gérer des problèmes politiques, à pratiquer des soins et à enseigner les savoirs contenus dans les archives. Seulement, les individus spécialisés dans un domaine seront plus efficaces et/ou pourront gérer des situations plus critiques.


Les Jedi Consulaires :

Cliquez ici:
Cette catégorie rassemble les Jedi qui axent leur vie sur l'étude et la maîtrise de la Force, au détriment de leur capacité à manier le sabre. Les Jedi Consulaires sont, de fait, puissants dans la Force (toute proportion gardée hein. Personne n'est surpuissant !). Ils peuvent se révéler être des remarquables combattants (Cf le Jedi Consulaire dans swtor), leur maîtrise de la Force leur offrant des armes particulièrement efficaces.

Dans cette voie des Jedi à lame verte, on trouve :

Les Prophètes Jedi : la Force Unificatrice donne des aperçus du futur et du passé qu'il n'est pas toujours facile de comprendre. Les Prophètes Jedi découvrent ces prophéties et les interprètent. Ils guident également les Jedi qui ont eu des visions mais peinent à les comprendre. A ce titre, ils sont les Jedi les plus aptes à écouter et transmettre la volonté de la Force aux leurs (dans la philosophie Jedi dominante).

Les Jedi Guérisseurs : sélectionnés très tôt pour leurs aptitudes, les Jedi Guérisseurs sont formés à accélérer la croissance des cellules saines et à accélérer les métabolismes de défense d'un organisme pour en purger les toxines. Ils s'occupent également de la santé "mentale" des patients, capables de diagnostiquer et traiter certaines maladies mentales, et d'offrir un soutien psychologique. Enfin, les plus grands sont capables de purger le Côté Obscur résiduel contenu (et non produit !) dans un lieu ou un objet.

Les Chercheurs Jedi : ils forment les scientifiques et ingénieurs de l'Ordre, qui vont théoriser sur la Force, étudier les cultures autochtones, la biologie ou encore les phénomènes astronomiques.

Les Ambassadeurs Jedi : ils sont formés à résoudre les problèmes politiques et à négocier des traités au nom de la République ou de l'Ordre Jedi. Leur domaine, c'est les mots et les idées. Ils jouent également le rôle de conseillers auprès des politiques.

Les Diplomates Jedi : ils sont les fourmis sous les ordres de l'ambassadeur. Plus nombreux, ils négocient les détails des accords, récupèrent des renseignements et s'occupent des missions secondaires en fonction de la ligne directrice fournie par l'ambassadeur.

Les Gardiens du Savoir Jedi : historiens, bibliothécaires, archivistes… ils complètent les archives, les utilisent dans leur quête de savoir et guident les initiés, padawans et Jedi accomplis dans leurs recherches. Ils s'assurent également que les vecteurs de connaissance Sith soient consignés dans des lieux sécurisés, et que seuls les Jedi autorisés y aient accès.






A noter quand même : il s'agit de voies de spécialisation. Mais chaque Chevalier a des bases dans chacun de ces domaines : chaque Chevalier est apte à enseigner les bases du maniement du sabre, à piloter un vaisseau, à gérer une foule, à pirater certains réseaux, à déverrouiller les portes de faible sécurité, à gérer des problèmes politiques, à pratiquer des soins et à enseigner les savoirs contenus dans les archives. Seulement, les individus spécialisés dans un domaine seront plus efficaces et/ou pourront gérer des situations plus critiques.


Les Ombres Jedi :

Cliquez ici:
Un Ombre Jedi (je n'ai pas oublié le "e". On dit bien "un ombre" pour désigner un Jedi Ombre …) a un statut particulier. Il obéit au Conseil des Ombres, qui lui-même rend des comptes au Grand Conseil Jedi. Cependant, c'est une branche des Jedi qui ne rend que très peu de comptes au Haut-Conseil Jedi.

Branche réintroduite par Satele Shan du fait de cette guerre, son rôle est de traquer et éliminer le Côté Obscur partout où il se cache (Sith, artefacts, Jedi Noirs…). Et, pour traquer efficacement un être, il faut le connaître. Voilà pourquoi les Ombres étudient le Côté Obscur et passent leur vie à sa frontière. Cela leur vaut la suspicion de beaucoup de Jedi, d'autant plus que les Ombres s'autorisent des compromis moraux généralement dévoués par le reste des Jedi.

Mais il ne faut pas prendre ces gens pour des électrons libres obscurs. Ils sont étroitement surveillés par leurs pairs et ils sont généralement choisis de par leur dévotion sans borne pour l'Ordre Jedi et le Côté Lumineux. Ils acceptent globalement de se salir les mains pour que les autres membres de l'Ordre et le Conseil n'aient pas à le faire. Et, s'ils deviennent obscurs, ils sont traqués et éliminés par les leurs.


Les Jedi Gris :

Cliquez ici:
Contrairement à ce que l'on peut penser, un Jedi Gris n'est pas un Jedi "ni Lumineux, ni Obscur" (et encore moins un Jedi qui se promène avec une bure noire délavée -_-). Est appelé Jedi gris tout utilisateur de la Force ne respectant pas l'autorité du Conseil Jedi et n'ayant pas sombré du Côté Obscur de la Force. Et on parle ici de ne pas se plier à l'autorité du Conseil dans son ensemble, pas de remettre en question certains points ou certaines décisions. On peut donc tout à fait imaginer un Jedi Gris plongé dans le côté Lumineux de la Force. Ou un Jedi Gris qui ne suive pas d'alignement particulier dans ses actions. Ce sont généralement des utilisateurs de la Force ayant été entraînés par les Jedi et ayant quitté l'Ordre Jedi pour une raison ou pour une autre.


Contrairement à ce que sous-entend l'appellation, les Jedi Gris ne sont donc pas des Jedi (ils ne sont pas membres de l'Ordre Jedi), même si à l'époque de swtor, le Conseil Jedi travaille avec les Jedi Gris volontaires. Pour ceux qui se demandent : oui, je considère que Qui-gon n'est pas un Jedi Gris, même s'il peut parfois agir comme tel. Certains considéraient qu'il agissait comme un Jedi Gris, mais cela ne signifie pas qu'il ETAIT un Jedi Gris. On peut parfois agir comme une nouille, ça fait pas de nous des nouilles dans la majorité de nos décisions/actions. A mon sens, un membre actif de l'Ordre (à qui on confie un Padawan, qui plus est…) ne peut pas être classé dans les Jedi Gris (par définition, ils n'appartiennent plus à l'Ordre Jedi). C'est cependant un point de vue qui peut ne pas être partagé.

L'Ordre Jedi garde un œil sur les Jedi Gris (bah vi, il a en charge tous les utilisateurs de la Force républicains vous vous souvenez ?). L'objectif de cette "surveillance" est de s'assurer que le Jedi Gris ne sombre pas du Côté Obscur de la Force et/ou ne devient pas un danger pour la République et ses habitants.
Mais attention, ça veut pas dire qu'un Jedi est collé au basque du Jedi Gris. Si le Jedi Gris n'est soupçonné de rien, cette "surveillance" se résume à savoir vaguement où il est, à rester attentif aux troubles de la Force dans les régions où il passe, et à prêter attention aux rumeurs d'activités étranges dans ces régions. En bref, un travail que font déjà les Jedi de base.

Cependant, comme toute étiquette, celle-ci peut être utilisée comme marque d'insulte ou pour marginaliser certains membres de l'Ordre. Lorsqu'un Jedi se montre trop véhément envers le Conseil ou critique trop ouvertement ses décisions, il peut être qualifié de Gris par certains membres traditionnalistes de l'Ordre. Le terme Jedi Gris, dans ce cas, ne désigne plus des utilisateurs de la Force œuvrant en dehors de l'autorité du Conseil, sans être obscurs, mais des Jedi plus marginaux ou critiques qui ne considèrent pas que le Conseil est la sagesse incarnée et la Voix de la Force, et se permettent d'agir parfois contre son avis.

Enfin, les Jedi Gris restent des citoyens de la République, et sont donc soumis aux lois républicaines.

Les Jedi Noirs :

Cliquez ici:
Les Jedi Noirs sont des utilisateurs de la Force ayant sombrés du Côté Obscur de la Force mais ne suivant pas le Code et les préceptes de l'Ordre Sith. Ils sont traqués par les Ombres Jedi, mais également par les Sith qui voient en eux une insulte au Côté Obscur ou une potentielle menace, au choix.
Donc, contrairement à ce que l'on pourrait croire, les Jedi Noirs ne sont ni des Jedi, ni des Sith.

Autrement dit : personne n'aime les Jedi Noirs. Ca les rend très difficile à jouer InRP car il faut accepter d'être chassé par beaucoup de monde, et de ne pas avoir accès à certaines zones comme les flottes républicaine et impériale (les entrées et les sorties de ces flottes sont surveillées, donc vous vous feriez chopés très vite), les planètes très peuplées d'une des deux factions... Il faut savoir jouer un individu qui se cache sans arrêt (et non seulement c'est pas évident, mais ça peut aussi se révéler potentiellement ennuyeux quand personne InRP ne vous traque ou ne partage votre condition).


Dernière édition par Thorgan Galarde le Lun 6 Fév - 5:20, édité 1 fois
avatar
Thorgan Galarde
Admin

Messages : 68
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier Jedi
Affiliation: République

Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-habboalpha.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Jedi en général

Message par Thorgan Galarde le Dim 5 Fév - 13:42

Le Code Jedi


Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix.

ATTENTION. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut rien ressentir. C'est simplement de ce contrôler. ET non, pas de son contrôler et d'avoir l'aire d'un droïde protocolaire et ne montrer aucune émotion.

C'est simplement d'éviter de ce laisser aller. T'es en colère ? Calme toi. T'es jaloux car t'aime cette fille ? Dis toi qu'elle est heureux avec celui ou celle qu'elle aime. T'es frustrer comme Gun'drash ? Qu'est ce tu fout dans l'Ordre Jedi...

Cela évite aussi justement à aller vers le côté obscure, car si on agis par vengence (donc par colère et par jalousie) on glisse vers le côté obscure, c'est pour cela que les Jedi apprennent à ce contrôler. Ils ne veulent pas devenir des êtres égoïstes, mesquins et etc.

Ils vont surtout montrés de la compassion, du respect. un calme serein. Leur appréciation et leur dépréciation. Tout en restant objectif. Bref, faut éviter le genre de personnage impulsif.

Ils prennent des décisions sans ce fier à ce qu'ils ressentent. Juste par exemple, un Jedi doit choisir entre sauver son collègue Jedi, son meilleur ami même et des milliers d'innocents ? Les deux devraient savoir qu'elle est la bonne solution. Sauver les innocents/Se sacrifier pour les sauvés.

Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.

Les Jedi sont, de manière général, des érudits en quelques sortes. Ils passent une partie de leurs temps à étudier et apprendre et tout cela dans le but d'être prêt à toute éventualité.

Ils pronent la connaissance pour préparer les initiés aux futurs épreuves et le reste de leurs vies. Car souvent, c'est la connaissance qui peut sauver la victoire de la défaite.

Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.

Les Jedi doivent faire preuve de dicernement et de patience pour trouver une solution pacifique et ainsi privilégier une approche sans combat. Ce sont de fins négociateurs et médiateurs. Selon les enseignements ils peuvent trouvés une solution sans même à avoir à utiliser le sabre laser ou utilisé la Force pour désamorcer un conflit en éloignant les béligérants par exemple et garde une sécurité.

Aussi, ils ne doivent pas sacrifier autrui dans le but d'atteindre quelque chose. Bon... Bien sur j'ai cité l'exemple d'un Jedi qui en sacrifie un autre, mais bien sur, c'est dans des cas EXTRÊME qu'un Jedi devrait sacrifier une vie pour sauver la majorité.

Aussi, s'acharner sur une tâche, mission ou objectif comme un forcener peut se révéler nuisible. Il faut éviter de se laisser guider par l'impatience, l'obstination et l'orgueil.

Souvent au cours de l'enseignement, le premier précepte et le troisième sont confondus par les initiés et les Padawans.

Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.

Le travail d'équipe est primordiale ainsi qu'une bonne préparation mental. Lorsqu'ils doivent se préparés à passer à l'action, un ou les Jedi se préparent mentalement à ce qui va suivre, pour s'assurer d'un travail d'équipe irréprochable et de défendre les autres personnes avec qui ils coopèrent, de la meilleur manière possible.

Car sans harmonie au sein du groupe, le travail d'équipe et la coopération est baclé et mène au chaos au sein du groupe. C'est réciproque pour l'Ordre, sans l'harmonie en son sein, il n'y aurait que le chaos.

Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

Les Jedi croient simplement que lorsque nous mourrons, nous rejoignons la Force, tous, même les Sith, même le plus simple personnage lambda rejoint la Force lorsqu'il meurt.

Autres préceptes ou « règles »


Même si le Code est en général la ligne de conduite d'un Jedi et ses valeurs, il existe d'autres règles et préceptes que les Jedi possèdent et appliquent.

- Ce sont des gardiens de la paix

Ils tentent par tout les moyens de garder la paix, par la négociation, la médiation, les interventions, et etc. ET tout de manière pacifique. Ils évitent de causer des conflits armés ou la provocation.

- Un Jedi peut tuer si sa défense lui oblige.

La légitime défense s'applique aux Jedi. Et c'est rare de les voir attaqués les premiers. Hormis en situation de guerre et encore...

- Le sabre laser, symbole de l'Ordre Jedi

C'est aussi celui de l'Ordre Sith, mais les Jedi possèdent des sabres laser avec un aspect moins... violents ? J'trouve pas le bon terme.

- Un Jedi peut se marié.

MAIS, attention, si le Jedi est soupçonné par ses confrères qu'il est instable, qu'il a déjà failli tomber vers le côté Obscure ou qu'il ne respecte pas le Code et autres préceptes. Le marriage lui est refusé. Aussi, il doit en faire la demande au Conseil Jedi. (Source : Jedi Consulaire)

Si il a des enfants et qu'ils peuvent utilisés la Force, ils sont confiés à l'Ordre.

- Un Jedi doit être respectueux

Bah... c'est un peu le principe d'éviter d'être arrogant ou violent...

- Un Jedi se doit d'utiliser la Force pour la connaissance et la défense.

Il ne doit pas l'utiliser pour accomplir des actes personnelles ou par aggression.

- Un Jedi doit placer les besoins de la communautés avant les siens et ceux d'individus.

Pour le plus grand bien de tous, et non de quelques uns ou personnel.

- Les Jedi évite la politique

Hormis les situations extrême comme une guerre, les Jedi ne se mêlent pas de la politique et la politique n'a pas a interféré dans les affaires des Jedi.

- Les Jedi ne tuent pas leurs prisonniers.

Oui oui. Pas d'exécution. Même un Sith.

- Un Jedi ne doit pas tuer un adversaire désarmé.

Bah ouais. Même un Sith.

- Un Jedi devrait n'avoir qu'un Padawan à la fois.

Les exceptions existent mais son rare, comme prendre sous son aile temporairement un Padawan alors que son maitre est mort, le temps qu'il lui en soit assigné un autre. Il n'y a pas d'âge limite, mais quand le Jedi est trop vieux pour voyager, je crois qu'il n'en prend plus.

avatar
Thorgan Galarde
Admin

Messages : 68
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier Jedi
Affiliation: République

Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-habboalpha.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Jedi en général

Message par Thorgan Galarde le Dim 5 Fév - 13:47

Qu'implique-t-il de suivre le Code ?

L'auto-discipline

Dès leur plus jeune âge ou au début de la formation, un Jedi doit faire preuve de discipline, pour apprendre. Plus il comprend des choses, plus il en apprend et doit faire preuve de discipline pour continuer sur cette voie.

Vaincre l'arrogance

Les Jedi ne doivent pas se sentir supérieurs aux autres mais égales aux autres.

Vaincre l'excès de confiance

Les initiés, Padawans et jeunes Jedi l'apprennent vite en général, ils ne peuvent pas tout accomplir ou être immortel en étant Jedi ou en utilisant la Force. Souvent, des Jedi meurent trop jeune car ils tentent d'accomplir l'impossible et que l'utilisation de la Force a aussi c'est limite.

Vaincre le défaitisme


Un Jedi ne doit pas abandonner. Si un Jedi songe a ne faire que ce qu'il croit nécessaire, n'accomplit pas grand chose, il faut se surpasser mais aussi connaitre ses limites attentions. Le défaitisme et l'excès de confiance sont contradictoires mais rapprochés.

Vaincre l'entêtement

Rien ne sert d'être obstiné. Un Jedi apprend qu'il faut parfois perdre quand le prix est trop élevé. Comme dans une bataille. Si la mission ne peut être réussie que par le sacrifice de tout le monde sans exception, ainsi que des innocents et des gens qui ne sont mêlés en rien à cela, un Jedi doit songer qu'il faut abandonner et non vaincre à tout prix. Si le coût est trop élevé rien ne sert de continuer.

Vaincre la témérité

La rapidité mène rarement aux succès. Un Jedi qui dégaine et active son sabre laser sans envisager d'autres options, n'avancent pas, il risque de causer des problèmes, voir des morts sans même la causer directement en agissant avec précipitation. Toujours réfléchir avant d'agir.

Vaincre la curiosité

Utilisé la Force pour découvrir des choses est parfois une nécessité, mais ne doit JAMAIS être utiliser à tout va et avec exagération. Car souvent être trop curieux attirent des problèmes qui pourraient être éviter par exemple.

Vaincre l’agressivité

Les Jedi doivent utilisés la Force pour se défendre et apprendre. Jamais pour attaquer. Tuer ne doit jamais être une solution a tout les problèmes sur le chemin d'un Jedi. Un Jedi doit réfléchir avant d'agir et penser a toute les solutions avant de se permettre d'attaquer.

Vaincre les loyautés extérieurs

Un Jedi est uniquement et doit uniquement être loyal envers l'Ordre. Il ne peut se lier par loyauté a un gouvernement planétaire, étranger, à des organisations en dehors de l'Ordre. À moins que celui-ci le lui demande. Ils doivent aussi refuser les présents et les offres que proposeraient des politiciens ou des gens reconnus. Aussi qu'intervenir dans les affaires politiques en choisissant un coté au dépend de l'autre.

Vaincre le matérialisme

Un Jedi évite d'avoir trop d'objet sur lui. Pour deux raisons.

1) Sa peut être une source de distraction
2) Sa les fais émergé du rang

En mission, ils doivent être le plus efficace possible et trop d'objet lourd sur eux, est une nuisance.

La responsabilité

Une fois qu'un Jedi a acquis l'auto-discipline, ils peuvent acceptés divers responsabilités. Un Jedi qui n'est pas responsable montre qu'il n'a pas été entrainer, et un Jedi responsable montre le contraire.

Pratiquer l'honnêteté

Un Jedi doit éviter le mensonge, c'est la première responsabilité qu'il doit acquérir. Être honnête envers lui même, le Conseil et l'Ordre. Un Jedi honnête est un Jedi en qui l'on peut avoir confiance.

Honorer vos promesses

Si un Jedi fait une promesse, il doit être prêt à la tenir et à la respecter, si il ne le peut, il doit demander pardon ou acceptera toute conséquence à son manquement. Un Padawan ou un jeune Jedi est convier à son confier à un Maitre avant de faire une promesse.

Honorer son Padawan

Un Jedi doit traiter son padawan avec respect. Il ne doit pas le réprimander en publique et ni le punir si il est en désaccord avec lui. Il doit encourager son Padawan en la présence des autres. Cela aide le Padawan a gagné en confiance et crée un lien entre le Maitre et l'Étudiant.

Honorer son Maitre

Dans le même sens, un Padawan doit montrer un grand respect envers son Maitre, surtout devant d'autres personnes. Ni être en désaccord avec son Maitre, surtout en publique. Un Padawan doit demander la permission pour poser des questions ou doit attendre que le Maitre lui parle en premier. Cela épargne au Maitre de devoir s'excuser en premier à son Padawan et c'est une leçon de respect mutuel.

Honorer le Conseil Jedi

Le Conseil ne peut être partout à la fois, si le Conseil envoie le Jedi en mission, celui-ci devient immédiatement un représentant du Conseil et de l'Ordre. Le Conseil doit répondre des faits et gestes du Jedi, donc ce dernier doit faire attention de ne pas mettre le Conseil dans une situation compromettante ou difficile. Cela peut être envisager comme un manque de respect envers le Conseil.

Honorer l'Ordre Jedi

Chaque action d'un Jedi est le reflet de l'Ordre. Les bons gestes donne une bonne réputation à l'Ordre, mais le manque de bonne action ou les mauvaises actions discrédite celui-ci. Un Jedi doit se rappeler que souvent les gens n'ont jamais rencontrer de Jedi et que c'est surement le premier contact et le premier aspect qu'ils ont des Jedi.

Honorer la Loi

Un des plus importants rôles des Jedi est qu'ils sont les garants de la justice et de la paix. Ils doivent suivre la Loi, autant qu'ils jugent que les autres gens doivent la suivre. Parfois un Jedi est confronter à ne pas suivre les lois, en cas de nécessité et celui-ci ce porte garant d'accepter les conséquences de ses actes. Un Jedi n'est aucunement immunisés par les Lois.

Honorer la Vie

Les Jedi ne doivent jamais tuer, pour aucune raison. Si il doit faire un choix difficile et critique il peut. Mais cela ne doit pas devenir une habitude et il doit envisager tout autre forme de réponse et de décision. Un Jedi doit penser à ses victime et aux torts qu'il cause en tuant. Si un Jedi s'en moque, il s'approche du coté obscure.
avatar
Thorgan Galarde
Admin

Messages : 68
Date d'inscription : 04/02/2017
Age : 18

Feuille de personnage
Race: Humain
Classe: Chevalier Jedi
Affiliation: République

Voir le profil de l'utilisateur http://starwars-habboalpha.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Jedi en général

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum